La Compagnie

FrancoFranco

Chorégraphie et interprétation
Franco

Au début, mon parcours ressemble à beaucoup d’autres, j’ai grandi en banlieue parisienne où comme beaucoup de ma génération j’ai pris le chemin de l’école du buisson et aurais pu mal finir… C’est inconsciemment que le hip hop est devenu une identité d’adoption. Une terre au sein de laquelle j’ai pu m’inventer. Je suis rempli de fautes d’orthographes. Autant de pirouettes pour un esprit vagabond qui alimente un corps en mouvement, se jouant, driblant avec les normes et les chimères. Avec la danse je façonne un langage en constante évolution, un langage riche, optimiste et créatif, un langage qui appelle à la rencontre. Un langage qui me permet de dire, d’être et d’exister mais surtout de détourner le quotidien le temps d’un spectacle…et de bâtir des passerelles invisibles.

Franco a un parcours autodidacte. Il découvre le hip hop en 1984 et grandit au travers de ce qui est une mode pour beaucoup. Il endosse tour à tour les costumes de rappeur puis de danseur, sans même se rendre compte de l’habileté avec laquelle il endosse le dernier. Son chemin est rempli de rencontres essentielles pour son parcours. Tout d’abord Céline Mousseau, avec qui il fondera la compagnie Engrenage, mais aussi des chorégraphes comme Zaza Disdier (Cie Articulations) ou Eric Mézino (Cie E.go) et Hamid Ben Mahi (Cie Hors Série) plus récemment. Il décide de créer ses propres spectacles en 2002 puis choisit de le faire loin de la capitale, à Rennes, où il fonde en 2003 la compagnie Engrenage avec Céline Mousseau. Ensemble, ils pausent les fondations d’une compagnie à la démarche authentique, basée sur une confiance et des convictions mutuelles.

En 2004 il rencontre Marie Houdin avec qui il co-écrit depuis la plupart des spectacles de la compagnie (« Il était une fois à l’Ouest », 2005 / « Histoire courte », 2005 / « Seul à sol », 2006 / « Matières », 2006 / « Histoire courte…version longue », 2007 / « Ecoute… », 2007 / « Zoom », 2008 / "SOUL N PEPPER", 2012). Un duo marqué par une complicité et une complémentarité évidente.
Depuis 2009, les deux chorégraphes séparent leur démarche et affirment une signature chorégraphique personnelle.
En 2012 Franco signe le spectacle "STRANGE", et s'engage en 2016 sur un nouveau projet chorĂ©graphique nommĂ© "FLUIDE COMPLEXE" avec Elodie Baudet danseuse afro 

Son parcours est l’histoire de sa vie, où la danse semble s’être posée là sur son chemin presque par hasard et où ses rencontres, collaborations ou voyages affinent à chaque fois sa démarche de chorégraphe - interprète. Une démarche où le spectateur a une place primordiale, où le propos est accessible, en reflet et en lien avec une réalité, des territoires, des populations, et où la danse détourne, recycle cette réalité pour l’éloigner vers une terre fabulée.