La Compagnie

ÉlodieÉlodieBeaudetBeaudet

Danseuse, musicienne
Élodie Beaudet

« C’est en jouant de la batterie avec mon père musicien que je commence à appréhender ce qu’est le rythme. En 1995, je découvre les danses d’Afrique de l’Ouest en assistant à un spectacle de la troupe d’enfants Wamdé du Burkina-Faso, c’est une révélation… »
Depuis 2000, Élodie fréquente régulièrement des ateliers et stages de danse mandingues et afro auprès de danseurs et chorégraphes tels que Seydou Boro, Norma Claire, Merlin Nyakam, Richard Anegbélé… et participe à des projets de création comme la troupe Wassa (Marta Diomandé) ou Bagolo’fo (Fatima Leghzal). En 2004 et 2007, elle fait deux séjours formateurs en danse traditionnelle à Abéné (Sénégal) avec Apaye Sonko au sein de la troupe Wakili et approfondi sa connaissance des polyrythmies mandingues.

Ce qui l’intéresse particulièrement dans les danses afros, c’est le « ressenti », la recherche de là où l’on puise l’énergie pour donner la dynamique au mouvement et le lien étroit que celui entretien avec le rythme.

Dès 2005, elle se professionnalise et commence à donner des ateliers de danse mandingue pour différents publics et chorégraphie des spectacles pour des amateurs. Elle intègre la compagnie Dounia en 2008 avec le spectacle « Afro-Breizh », plus récemment la compagnie Ayéna initiée par Baba Touré et spécialisée dans les danses de Côte d’Ivoire. Parallèlement, elle commence à tourner aussi en tant que bassiste/choriste en 2011 avec les groupes Schandoo (reggae,folk), La Robe Verte (chanson, folk, groove) et Terikan (fusion afro).